Comment récolter d’eau de pluie

529

PRESENTATION :
L’heure est à la bonne gestion de l’eau , à la maison comme au jardin, une alternative économique et écologique s’avère intéressante : l’eau de pluie, stockage et distribution.Il faut avoir aussi le schéma directeur aménagement gestion eau, comme agence eau pollution, , éviter toxicité eau douce sur moule.
La sécheresse fait malheureusement partie du quotidien de certaines région du monde, pensez alors à récupérer l’eau de pluie pour arroser vos plantes.

RESERVOIR_D_EAU_DE_PLUIE_1
POUR USAGES DOMESTIQUES :
En moyenne, une personne utilise 150 litres d’eau par jour, ce qui représente 55 m3 par an environ, la consommation d’un couple avec deux enfants est estimée à 360 litres/jour, soit 130 m3 par an. Seulement 7% de cette eau sont utilisées pour la boisson et la cuisine.

RESERVOIR_D_EAU_DE_PLUIE_2

Le récupérateur d’eau de pluie peut être placé au jardin, pour une utilisation extérieure, mais aussi enterré pour un usage domestique.

DES BESOINS CALCULES :
Pour une famille de 4 personnes, les besoins représentent 45% des 130 m3 évalués , soit 60 m3 environ par an, ramenée au mois la demande est de 5 m3 environ.
Il faut aussi prendre en considération les précipitations observées à l’endroit où est installée la maison, pour connaître la quantité l’eau de pluie qu’il est possible de récupérer en une année, multipliez la superficie de la toiture de votre maison par la pluviosité annuelle de la région. ou la quantité d’eau disponible annuellement se calcule ainsi : quantité de pluie par m2 et par an x surface de toiture, le résultat est pondéré par un facteur de 0.75, en moyenne pour une toiture de 100 m2 ,la disponibilité en eau de pluie est de 60 m3 par

 

LE PRINCIPE DE RECUPERATION :
Le principe de récupération est simple : la pluie qui tombe sur la toiture est dirigée vers une cuve par l’intermédiaire des gouttières et de canalisation spécifiques, en cours de parcours, elle est filtrée pour éliminer les débris les plus grossiers au niveau de la gouttière, et éviter la formation de vase au fond de la cuve, avec des filtres très fin lavable , placé à l’entrée.

RESERVOIR_D_EAU_DE_PLUIE

Un trop plein dirige les eaux excédentaires vers le réseau d’eaux pluviales, un groupe hydrophore, reprend l’eau et la dirige vers les sanitaires et les appareils ménagers alimentés en eau de pluie, dès que le robinet est ouvert, la pompe se met en route pour maintenir l’eau sous une pression constante, ce système évite également la marche à sec de la pompe qui est préjudiciable à sa survie.
Sur une installation existante : quelques modifications sont à apporter.
Dans le cas d’une maison à construire : la mise en œuvre du réseau d’eau de pluie est plus facile.
La centrale de commande : est équipée d’une pompe hydrophore qui met l’eau de pluie sous pression pour alimenter la maison, elle régule l’alimentation en eau et quand le niveau est trop faible dans la cuve, elle assure son remplissage partiel avec l’eau de ville. Un microprocesseur peut surveiller automatiquement le bon fonctionnement de l’installation.

Un stockage invisible : la cuve enterrée requiert plusieurs protections, elle doit être préservée des pollutions externes, équipée d’un système d’aération et d’un trop plein, un clapet anti retour empêchera les contaminations éventuelles tandis qu’une grille interdira l’entrée aux animaux nuisibles.
Les citernes en polyéthylène sont les plus fréquentes.
La cuve en béton a ses partisans.

COMMENT OBTENIR DE L’ EAU POTABLE :
L’eau de pluie devient consommable après être passée sur un filtre supplémentaire constitué d’une cartouche en céramique associé à un filtre au charbon actif, l’objectif est d’éliminer les micro-organismes( virus, bactéries et autres agents pathogènes).

POUR LES BESOINS DU JARDIN : PRESERVER RESSOURCE EN EAU
A défaut de mettre en place une installation spécifique en vue d’une utilisation domestique de l’eau de pluie, rien ne vous empêche de la recueillir dans la perspective d’arroser les plantes.
Très facile à installer et à utiliser le récupérateur d’eau de pluie est très pratique, placez votre arrosoir sous le robinet de la cuve , servez vous de l’eau de pluie pour donner à boire à vos plantes, arbustes, et autres végétaux présents dans votre jardin.
Le récupérateur peut aussi être élégant et se fondre dans le paysage.Il existe des réservoirs aériens ou enterrés :
• Une cuve apparente en sorte de gouttière représente une solution tout simple, souvent suffisante, en polyéthylène, rondes ou rectangulaires, elles sont conçues pour résister aux chocs, et aux rayons ultraviolets.
• Une cuve enterrée est sans conteste la formule la pluie esthétique, sa mise en place suppose de gros travaux de terrassement , sans compter l’obligation d’avoir une pompe électrique à déclenchement automatique, plus commande et un système de filtration performant car impossible de nettoyer la cuve une fois installée.

 



Related Articles & Comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Popular tags

Arbres et Arbustes fruitiers Arbustes à fleurs Bien choisir sa pelouse Choix d'arrosage automatique Dallage décoratif dans un jardin Entretien et traitement des rosiers Jardin aquatique Jardin biologique Jardin chinois Jardin d'ornement Jardin japonais Jardin sauvage Jardin sur mesure Le jardin Les Rosiers Plantation des rosiers Roses anciennes Roses anglaises Rosiers à grandes fleurs Tailler les rosiers